Financer un achat dans l'immobilier neuf sans apport : c'est possible

Les Banques adorent l'immobilier neuf : biens déjà aux normes, faibles charges, frais notariés réduits (2,5%) sont autant de critères qui donnent à une acquisition dans le neuf un profil économique plus avantageux que dans la revente.
Est-il possible pour autant de financer votre acquisition sans apport ?
La réponse est oui, essentiellement dans le cas de résidents français désirant faire un investissement à but locatif (de type Loi Pinel) avec à la clef des revenus fonciers sur le long terme et des réductions d'impôts consistantes.
Certaines banques demandent alors aux acquéreurs de porter uniquement les frais liés aux actes notariés, mais ils peuvent également intégrer les frais de notaire au montant à emprunter.
Par ailleurs ils est commun dans la cas d'une livraison différée d'obtenir un report du remboursement des échéances à la livraison des clefs de l'appartement, c'est d'ailleurs courant dans le cas d'une Vente en État Futur d'Achèvement (VEFA).
Financer son acquisition sans apport dans le neuf c'est donc possible. Il convient juste de vérifier comme il se doit vos capacités d'emprunt et les conditions de votre prêt afin de respecter au final les conditions liées au crédit qui vous engage, et dans le cadre d'un investissement en Loi Pinel la réglementation liée aux conditions de défiscalisation.